aller au contenu

Le Triomphe de Saint-Cyr

dimanche 12 juillet 2015, par Gîte Le Val des Fées

Le Samedi 25 Juillet a lieu la traditionnelle cérémonie des Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan. Au cours de cette cérémonie, les nouvelles promotions de l’Ecole Militaire de St-Cyr reçoivent solennement leur nom de baptème.

Cérémonie du Triomphe des écoles militaires de Saint (...)
Cérémonie du Triomphe des écoles militaires de Saint Cyr.

Cette manifestation trouve son origine dans une visite du Duc d’Orléans à St-Cyr le 27 Juillet 1834. Le Triomphe tire son nom d’une tradition : « Le triomphe du tonneau ». Il s’agissait d’un exercice au cours duquel les élèves artilleurs devaient atteindre avec leur canon un tonneau. Le vainqueur était alors porté en triomphe sur un tonneau.

Cette cérémonie du Triomphe permets de faire découvrir l’éventail des différentes spécialités au sein de l’armée de terre, d’admirer le matériel, de participer à diverses animations, et d’assister à de nombreux spectacles. La manifestation s’achève par la cérémonie nocturne où les officiers reçoivent leurs galons.

L’historique du Camp Militaire : c’est à Napoléon Bonaparte que l’on doit la création de l’Ecole Miltaire de Saint-Cyr en 1802. Elle s’installe à St-Cyr en 1808. Après la guerre de 1870 les landes de Coëtquidan furent utilisées comme champ de tir pour l’artillerie, puis de terrain de manoeuvre au début du XXème siècle. Pendant la 1ère guerre mondiale (1914-1918) les unités mobilisées y vinrent en grand nombre pour s’instruire avant leur départ pour le front. Les bâtiments de l’école militaire de St-Cyr ayant été détruits en 1944, la décision fut prise, après la libération en 1945 de former les officiers de l’armée de terre à Coëtquidan. L’établissement est alors baptisé : « Ecole Spéciale Militaire Interarmées (EMIA).

La superficie du camp militaire est de 5253 hectares. Son emprise s’étend sur 6 communes : Guer,Saint Malo de Beignon, Beignon, Campénéac, Augan et Porcaro. D’un point de vue économique il faut savoir que l’ensemble du personnel militaire et civils, y compris leurs familles, représente environ 5000 personnes.

Pour conclure il faut noter que, grâce au travail de l’association « Aux gâs de Campénia » et de son président, Pierre Sentier, les personnes intéressées auront la possibilité de visiter le village de Guillerien le samedi 19 Septembre.